13 Reasons Why, la série évènement sur le harcèlement scolaire

« 13 reasons why » est une série télévisée américaine adaptée du roman éponyme de Jay Asher. Elle compte quatre saisons dont la dernière a été diffusée au printemps 2020 sur Netflix. Cette série a fait sensation à sa sortie en 2017 car elle a été une des premières fictions à aborder le thème du harcèlement au lycée.

Quel est le pitch de cette série ?

La première saison de la série « 13 reasons why » dépeint l’histoire tragique d’Hannah Baker, 17 ans, qui a envoyé une boite contenant sept cassettes audios à son meilleur ami avant juste avant de mettre fin à ses jours. Elle a dédié chacune des treize faces de ces boitiers à une personne différente de son entourage, principalement scolaire, expliquant en quoi celle-ci a participé à déclencher son souhait d’en finir avec la vie. Clay Jensen, un camarade d’Hannah, va être particulièrement troublé par les révélations posthumes laissées sur les bandes magnétiques et va chercher à percer l’omerta qui règne au sein de son lycée à propos de tout ce qu’y a subi Hannah.

Quel est le thème majeur abordé ?

« 13 reasons why » aborde le thème délicat du harcèlement scolaire et notamment des jeux de pouvoir et d’image qui poussent certains adolescents à en maltraiter d’autres pour être reconnus, pour être populaires ou pour se venger d’un passé trop lourd. La série examine tous ces sujets avec finesse et subtilité en n’omettant pas de traiter aussi les aspects lumineux et positifs que sont l’amitié et de la solidarité qui peuvent guérir et sauver.

Alors, on regarde ou pas ?

« 13 reasons why » est une très bonne série qui nous ramène sur le chemin de notre adolescence et nous rappelle que, même si la mémoire a tendance à nimber le passé d’un voile de nostalgie, ces années n’ont pas nécessairement été pleinement sereines et épanouissantes. La violence verbale ou physique des adolescents et le harcèlement scolaire sont de véritables fléaux et peuvent laisser des jeunes gens désemparés et dans une réelle détresse. Pour une fiction, traiter de ces sujets est éminemment utile pour les mettre sur le devant de la scène et créer le débat et la recherche de solution.

Cependant, d’un point de vue scénaristique, si la première saison est très réussie avec l’écoute d’une face de cassette par épisode, les suivantes s’essoufflent rapidement. Il est assez clair que les scénaristes ont cherché à broder sur le synopsis de base et à surfer sur le succès des débuts. Malheureusement, l’effet est plutôt à la redondance inutile et peu d’éléments inédits viennent renouveler l’attrait pour les personnages. Au fil des épisodes, il devient de plus en plus compliqué de suivre les intrigues tant les retournements de situation improbables sont fréquents.

Alors que les personnages des débuts étaient attachants, perclus dans leur angoisse, leur tristesse et leur incompréhension, la plupart deviennent antipathiques, contraints par les contradictions absurdes de leurs réactions.

Alors, si vous n’avez pas encore vu la première saison de « 13 reasons why », plongez-vous sans hésiter dans la voix captivante et le récit tragiquement saisissant d’Hannah Baker. La construction originale des épisodes à elle seule vaut que vous vous y attardiez. Mais pour les saisons suivantes, zappez sans hésiter car la déception par rapport au premier opus pourrait vous laisser le goût amer d’une bonne série qui aurait pu finir en beauté sur une saison qui se suffisait à elle-même.

Mahiedine F.
Créateur de SerieOphile et fan de séries
4,416FansLike
11,063FollowersFollow
32FollowersFollow