The new Pope, la série qui décoiffe l’univers feutré du Vatican

« The new Pope » est le nom donné à la saison 2 de la série initiale baptisée « The young Pope ». Ce nouvel opus a été diffusé sur Canal+ et HBO en janvier 2020. Il s’agit d’une coproduction européenne, comprenant neuf épisodes, créée et réalisée par l’italien Paolo Sorrentino. Cette série détonante nous plonge dans l’univers secret et ouaté du Vatican, où se mêlent intrigues et complots pour obtenir le trône de Saint-Pierre, mais avec une bonne touche de rock’n roll. Alors, suivez le guide et découvrez tout de suite quels sont les sujets abordés.

Quel est le pitch de cette série ?

Cette deuxième saison se passe près d’un an après la fin de la première. Lenny Belardo, alias le Pape Pie XIII (Jude Law) est toujours dans le coma et le truculent secrétaire d’état Voiello se voit contraint de réunir un conclave pour choisir le nouveau Saint-Père en dépit de la survie du précédent, dans l’impossibilité de remplir ses fonctions. Après le règne éclair et décapant d’un François II surprenant ayant l’ambition d’imposer sobriété et dénuement aux cardinaux (et qui est bien vite mis hors d’état de nuire), est élu un lord anglais, Sir John Brannox (John Malkovitch) pour lui succéder sous le nom de Jean-Paul III. Et le nouveau pape va avoir fort à faire entre une terrible tentative d’attentat terroriste et la révolte des nonnes qui gronde dans les jardins du Vatican. Sans oublier l’ombre pesante de son prédécesseur, encore entre la vie et la mort, mais pour lequel les fidèles ont une dévotion sans limite touchant même parfois au fanatisme.

Qu’a-t-elle de plus que les autres séries sur le thème de la papauté ?

Si vous êtes un habitué des films et séries policés sur les papes, vous allez très certainement être surpris car Paolo Sorrentino a une façon complètement renversante et bien à lui d’aborder le thème de la papauté. Le Saint-Père n’y est pas présenté comme un être parfait mais comme un humain de son temps malgré son statut quasi sacré.

D’ailleurs, la série est pleine de touches d’humour et de détails amusants. Ainsi, Pie XIII fume et exige son cola light cerise chaque matin au petit déjeuner. Le générique présente, également, une chapelle classique transformée en boîte de nuit avec une croix en néon et des religieuses lascives qui dansent sur un rythme pop. Du reste, le récit et l’esthétique générale de ce feuilleton touchent très souvent à l’onirisme et au délire qui sont caractéristiques du réalisateur.

Quant à la bande-son de l’introduction, elle donne le ton. Dans la première saison, elle laissait résonner la guitare brute de Jimi Hendrix et pour cette seconde saison, le spectateur est embarqué sur un morceau électro-dance particulièrement décalé.

Les personnages sont excellents et très travaillés, que ce soit le fantasque Cardinal Voiello et son sosie rival, Hernandez, avec qui il va finir par s’allier pour évincer l’encombrant François II, la fascinante Sofia Dubois, femme à la poigne de fer dans cet univers très masculin ou la dérangeante Esther qui montre finalement un profil très différent de la première saison.

Alors, on regarde ou pas ?

Si, comme moi, vous avez toujours rêvé d’être une petite souris et de savoir ce qu’il se passe quand les lourdes portes de la basilique Saint-Pierre-de-Rome se referment dans le silence, ne manquez pas ce petit bijou d’extravagance et d’ironie. Non seulement le casting est somptueux avec Jude Law, John Malkovitch, Ludivine Sagnier et Cécile de France au sommet de leur art, mais en plus le réalisateur a pris la liberté fort opportune de faire intervenir des invités de folie, à savoir le chanteur Marylin Manson et l’actrice Sharon Stone. Campant leurs propres rôles, ils permettent, par leur présence inattendue, de casser encore plus tous les codes de ce petit monde réservé mais décadent. 

Alors n’attendez plus et, si ce n’est pas déjà fait, plongez-vous dans cette fiction remarquable qui va bousculer tout ce que vous pensiez savoir sur la papauté. Et si vous avez déjà terminé cette série, on vous dévoile toutes nos informations sur The Kissing Booth 3.

Mahiedine F.
Créateur de SerieOphile et fan de séries
4,417FansLike
11,063FollowersFollow
32FollowersFollow